jeudi 29 septembre 2011

Papiers, pas à pas...

Voici, en image, comment j'ai procédé pour réalisé le papier vert aux arabesques du message précédent.
Le matériel nécessaire à l'impression du tampon...
J'ai mélangé à peine la moitié d'une cuillère à café et une goutte d'alcool à 90° sur ma palette. J'ai étalé le produit obtenu sur le créamousse (je peux ainsi mesurer la quantité) : il en faut très peu. J'ai appliqué le créamousse sur le tampon arabesque que j'ai imprimé sur le billet de train. Il faut attendre que ce soit bien impregné et qu'il n'y ait plus de produit en surface. S'il y en a trop, on peut en enlever avec un buvard ou un tissu de coton propre et non pelucheux.

Après impression du tampon...
J'ai choisi de colorer légèrement le mélange à l'aquarelle (un soupçon de carmin) pour faire mieux apparaître les traces du tampon. Cela n'influe presque pas sur le résultat final.

Mise en couleur...
On voit bien le contraste entre le rouge et le blanc.


Le papier terminé...
Je me suis servi de pastels secs ordinaires et d'une éponge à démaquiller. Evidemment les chalks marchent aussi ! Les couleurs se mélangent au milieu.

Autre essai...
 Un tampon en polistyrène gravé et un rubberstamp du commerce avec une rose sont à la base de ce papier, mis en couleur avec des pastels orange, vert printemps, bleu cobalt et un soupçon de rouge. On ne voit pas les détails de la rose. Mais je recherche avant tout une ambiance un peu mystérieuse.
Pour cette technique, les tampons les plus simples sont les meilleurs.