samedi 1 octobre 2011

Découpe à la machine à pâtes...

D'abord un grand merci à toutes celles qui ont expérimenté cette technique avant moi. Je pense plus particulièrement à Sabine, qui en a fait plusieurs tutoriaux. Sur You Tube aussi, on trouve quelques vidéos intéressantes.
Voici mon outil principal, la machine à pâtes... et à pattes, remodelées par mon alter ego :

Cela facilite drôlement le passage des grandes pièces.

Je voudrais aussi apporter ma contribution à toutes ces recherches, notamment en matière de découpe. J'ai constaté que les rouleaux de la machine à pâtes risquaient de s'abîmer si on ne les protégaient pas suffisamment. Après moults essais (épaisseurs de carton, revêtement de sol, plastiques épais...), je crois avoir trouvé le moyen idéal, à la fois pour protéger ces rouleaux et faire une découpe impeccable.
Voici une photo du matériel préconisé :


Quatre pièces sont nécessaires :
  • à l'extérieur, une cartonnette d'environ 1mm d'épaisseur, pliée en deux et coupée à la taille du passage entre les rouleaux
  • à l'intérieur, une feutrine de type serpillière, de même taille ou plus petite, pliée en deux
  • au milieu, on dépose le papier à  découper et la matrice de découpe
  • on adapte le serrage des rouleaux et en avant la manivelle.

La découpe était impeccable au premier essai (papier de 120g). Pour des papiers plus épais, on peut faire plusieurs passages. Il est prudent de fixer la matrice de découpe avec un petit morceau de papier collant (qu'on aura pris soin de rendre moins collant en l'appliquant d'abord sur un pull).
Il est préférable aussi de prendre de la feutrine usagée, car elle ne tient pas longtemps, elle se découpe aussi à la longue. Ou alors il faut jouer sur l'épaisseur. Je vais aussi tester des chutes de velours et vous en dirait des nouvelles.
Si vous faites vous aussi des expériences de ce type, laissez-moi un petit commentaire !