lundi 10 octobre 2011

Chrysanthème...

Une fleur que j'aime beaucoup, dommage qu'elle soit associée à la mort dans nos pays occidentaux. Je vous propose aujourd'hui un petit pas à pas, en texte et photos, pour en fabriquer un et plus précisément, un chrysanthème du type pompon, comme celui de cette carte. J'avais trouvé une vidéo qui en expliquait bien la réalisation, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus....

Il faut d'abord couper une bande de papier souple, de taille variable. La mienne fait 3cm de large sur la longueur d'une feuille A4, soit environ 30cm. Elle peut, évidemment être plus longue. Le papier est l'un de mes papiers d'essais, recouvert de toutes sortes d'impressions...


Il faut maintenant poser de l'adhésif double face, maximum 3mm de large, au bord de cette bande de papier. Personnellement, je prépare à l'avance des feuilles de papier siliconé (papier de cuisine) de format (environ) A4 sur lesquelles je colle des bandes d'adhésif double-face. J'y taille, avec un cutter ou un massicot, le format dont j'ai besoin.


Avec une paire de ciseaux bien affutés, surtout à la pointe, je coupe, dans le sens de la largeur, des "pétales" d'environ 2mm de large. Il existe une paire de ciseaux que l'on vend pour émincer le persil, et qui fait plusieurs entailles à la fois.... et je sais où l'acheter : c'est au marché du jeudi matin dans un village très touristique d'Alsace ! En attendant, je me suis servie d'une paire de ciseaux ordinaire. Attention à ne pas couper dans l'adhésif !


Maintenant, il s'agit de poser une seconde bande d'adhésif de même taille que la première, sur l'autre face du papier, toujours au raz des incisions.


Pour former la fleur, il faut enrouler le papier sur lui-même, la partie devant être visible à l'intérieur. C'est délicat à faire, car l'adhésif à tendance à coller aux doigts. Il faut faire attention à rester bien plan à la base.


Voici la fleur enroulée sur elle-même, puis applatie, les pétales écartés.


Il lui fallait un coeur. J'ai collé un morceau de cartonnette au verso d'un bout de papier peint gaufré, vert pomme. J'y ai perforé, avec la perfo (Lidl) ci-dessous, une fleurette sur laquelle j'ai fixé un vieux bouton, avec du fil à coudre. J'ai enfilé le tout dans le centre de ma fleur et fait un noeud à l'arrière.


Voilà le résultat :


On peut imaginer des variantes, en coupant, par exemple, la bande de papier avec des ciseaux cranteurs  au lieu du massicot. On peut aussi, après avoir enroulé et aplati la fleur, en raccourcir certains pétales de façon aléatoire. Et pourquoi ne pas essayer le tissu ou les lingettes anti décoloration... Et pour le coeur, il n'y a que l'embarras du choix !