lundi 10 octobre 2011

Noël approche...

Les deux cartes qui suivent, je les ai réalisées l'année dernière, mais pas finies. Les voilà terminées, avec le how to :


Ingrédients et réalisation
  • support échantillon de papier peint, taille finale de la carte 18x12
  • j'ai d'abord imprimé le titre sur le papier beige, à l'ordi et en gris soutenu, police My Underwood de Dafont ; puis, j'ai imprimé des étoiles, trouvées sur le net sur une autre bande de ce papier
  • le papier rose à l'aspect soyeux et chiffonné et le papier beige (papiers peints) sont collés sur du papier blanc de 120g ; le petit espace dans le papier beige est découpé aux ciseaux cranteurs
  • sous la dentelle, il y a le papier étoilé cité plus haut
  • j'ai réalisé l'étoile argentée aux ciseaux à broder avec la technique du napperon découpé dans du papier d'impression ordinaire, facile à découper, blanc en l'occurence
  • pour pas qu'elle prenne froid, je lui ai nouée une petite laine autour...

Trucs et astuces
Pour réaliser l'étoile, après en avoir déterminé la taille finale, on prend un carré de papier, on le plie dans les perpendiculaires et les diagonales de façon à obtenir un triangle étroit et on découpe au jugé ou selon un modèle prédéterminé.
Puis, on déplie le papier, on le repasse.
Pour lui donner de la tenue, je l'ai peint à l'acrylique blanche, plusieurs fois.
Je l'ai trempé, humide de peinture,  dans la poudre à embosser épaisse incolore (UTEE) que j'ai fait fondre.
Sur la seconde couche de UTEE, juste chauffée, j'ai versé un peu de poudre à embosser fine et argentée ; re-chauffage au pistolet chauffant ; le papier étant léger, il faut le retenir en le chauffant, avec une aiguille à tricoter, par exemple.
Et voilà le résultat : cela remplace bien les die-cuts et c'est bien plus personnalisé!


 Les étoiles sont toujours à l'honneur... même technique d'embossage pour la grande, que précédemment.

Ingrédients et réalisation
  • support papier blanc 160g, taille finale 16x11
  • le papier rouge (papier peint imitant le papier artisanal) a été légèrement distressé à l'acrylique blanche pour simuler la neige ; le résultat est plutôt rosé !
  • l'arabesque est un scanner de tampon, mis à la taille voulue par Photoshop et imprimé en bordeaux
  • les trois étoiles sont des perforations métalliques, embossées clair et agrémentées de pierres du Rhin
  • sous la grande étoile découpée dans de la cartonnette, il y a une bande de tissu (d'ameublement) cousue, au fil blanc, à la machine avec un point fantaisie
  • les étoiles rouges et vertes sont également découpées à la perfo dans un tube vide de sauce tomate et laissées nature.