vendredi 30 juin 2017

Techniques...

Hello les... filles,


Ce papillon s'est envolé la semaine dernière pour la Belgique  (pour savoir où, cliquer sur Belgique...) où il a atterrit en bonne forme, d'après les nouvelles que j'en ai eues...

Là aussi, une carte trouvée sur Internet, ou plutôt, un certain nombre de techniques m'ont inspirées :

- le fond, d'abord, sur du papier aquarelle, a été mis en couleurs avec des crayons aquarellables Neocolors et un peu d'eau. Après séchage, on pose dessus un pochoir et on frotte avec une lingette légèrement humide : cela a pour effet d'enlever la couleur et d'illuminer le tout avec des surfaces claires (très visibles en bas à droite) ; j'ai rajouté un tampon écriture imprimé aléatoirement...

- la bande en relief est réalisée à travers un pochoir avec du gesso ; ce gesso encore humide est saupoudré de poudre à embosser métallisée puis séché au pistolet chauffant (heat gun) : la poudre fond et se mêle au gesso qui gonfle...



- le tag est imprimé avec une églantine trouvée sur le net et transformée en tampon digital ; il est découpé en Print and Cut avec la Cameo, mais on pourrait tout simplement l'imprimer avec une jet d'encre et le découper avec des ciseaux ou un die approprié... il est ombré d'encre mauve

- sur le tag, à droite, il y a un tampon embossé avec de la poudre blanche ; au centre, il y a une route style steam punk en faux métal, embossé à chaud de poudre métallisée

- ce même tampon, imprimé en Print and Cut avec ma jet d'encre, est glissé sous le papillon

- le papillon, trouvé sur Internet, mis à la taille souhaitée, a été découpé avec la même technique Print and Cut ; j'en ai simplement changé les couleurs

- enfin, le sentiment, qui est une citation de Marc Aurèle, est imprimée avec l'outil crayon de la Cameo et un stylo bille noir, sur du papier calque : l'avantage, c'est que ce papier se confond presque avec le fond...

- pour terminer, j'ai rajouté quelques cabochons bleu turquoise (merci Christine...)

Truc : pour réaliser le tampon embossé en blanc, je l'ai d'abord imprimé en noir sur du papier ordinaire, puis il a été numérisé dans le logiciel  Silhouette. J'ai alors pu le vectoriser et y appliquer un contour extérieur, décalage d'environ 1mm.
J'ai découpé morceau de papier calque avec le motif ainsi créé. J'ai appliqué le tampon avec de la Versamark, puis l'ai saupoudré de poudre blanche et l'ai chauffé au pistolet chauffant...
Pourquoi faire simple quand on peut compliquer ?... LOL !!!

Allez, amusez-vous, chères abonnées
à mes fichiers Silhouette avec celui-ci :
170624.marc aurèle.studio3

A bientôt.