dimanche 3 février 2013

Challenge...

... sur le Forum Scrap ou Café.
Je réponds à l'appel à challenge de Laetitia qui nous propose un nouveau sketch pour février. Laetitia pratique le free style et c'est un exercice auquel j'aime me frotter de temps en temps.
Voici le sketch :


Vous trouverez sa réalisation sur le forum...


















... et voici comment je l'ai (mal)traité : il s'agit d'un scanner de ma carte.


Ingrédients :
support en Clairefontaine DCP 190g
base Clairefontaine bristol 120g
papiers peints
encres SU et Colorbox
agrafes
fil blanc

Outils :
ordinateur, imprimante
logiciels Photoshop et S.Studio
Silhouette Cameo
tampons maison
stencils maison
pochon
machine à coudre



Réalisation : depuis que j'ai la Silhouette Cameo,  je m'amuse à créer des tampons et des pochoirs, ainsi que des masques. Parfois, je les coordonne : un stencil qui devient tampon et vice-versa... C'était l'occasion de les étrenner...

J'ai démarré cette carte avec un pochoir cailloux, poché à l'encre jaune. Par-dessus, j'ai appliqué le tampon coordonné, à l'encre verte. Pour atténuer les couleurs, mais garder la transparence, il y a un lavis, appliqué à la brosse plate,  à l'encre pigmentée blanche, séchée au pistolet chauffant.
Comme le sketch comportait beaucoup de cercles, je me suis confectionné un nouveau stencil (dans du rodhoïd type transparent pour rétroprojecteur). J'ai utilisé de l'encre turquoise et ocre rouge pour le pochage. Ces cercles au stylo sont soulignés au stylo gel bleu dont, par la suite, j'ai atténué la couleur avec un crayon de couleur blanc.
N'ayant pas spécialement de tampons texte, les sentiments sont imprimés en noir, avec mon imprimante et la police My Underwood (Dafont). Cela a occasionné une très jolie bavure noire, en bas, à gauche...
Dans le sketch, il y avait un grand cercle. Qu'à cela ne tienne ! j'ai pris un modèle steampunk, créé précédemment et dont j'avais déjà fait un stencil. Transformé en tampon et découpé avec la Cameo dans de la mousse (type Créa'mousse), il est imprimé en bleu.
La guirlande, en papier peint beige, est une copie d'un motif de décor égyptien (disponible chez moi sur demande...). Accentuée à l'encre marron, j'en ai récupéré les petites découpes internes que l'on retrouve dans le haut de la carte en couleur originale.
Encore une petite découpe en forme de bannière inversée pour faire ressortir une pensée pour toi... et la partie évidée vient souligner ...ON NE T'OUBLIE PAS ! comme quoi, rien ne se perd...
Il manquait quelque chose : une couleur contrastante. J'ai donc découpé cette espèce d'explosion, en réalité, des étamines pour un tampon fleur, dans du papier peint orange assez vif.
Et pour terminer, un petit tour sur ma machine à coudre et une fixation sur le support au point de piqûre, bref, une carte cousue de fil blanc !

Nota bene : toutes les découpes, tampons, stencils, masques sont mes propres réalisations.